Architecture

Grammont, une abbaye miniature dans un écrin de verdure
Prieuré de Grammont

Simplicité et austérité

"Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes : donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis, viens, suis-moi". 

Ce début de prologue de la Règle d'Etienne de Muret résume parfaitement l'ambiance des lieux au prieuré de Grammont. Cet ensemble monastique, construit en plein cœur d'une nature sauvage et verdoyante, surprend par sa simplicité et son austérité. 

Les bâtiments conventuels

Pas à pas, franchissez les pièces dans lesquelles ces hommes de dévotion ont vécu appliquant avec soin les préceptes de la Règle.

Les bâtiments conventuels forment avec la chapelle un quadrilatère parfait autour du cloître, signe architectural de son identité grandmontaine. 

Découvrez dans un premier temps la salle des hôtes où les convers accueillaient les pèlerins, et distincte, comme il se devait à l'époque, du reste du monastère. 

Passez ensuite dans la partie réservée aux moines, en visitant la cuisine, le réfectoire, la salle capitulaire ou encore la chapelle, par le biais de l'ancien cloître, malheureusement détruit et dont quelques traces seulement subsistent encore.