Les archives du sol

Les collections archéologiques découvertes depuis plus de quarante ans dans le département étaient originellement conservées dans plusieurs lieux, répartis sur l’ensemble du territoire vendéen. Elles sont aujourd’hui réunies dans les réserves de l’Historial et le dépôt archéologique départemental également situé aux Lucs-sur-Boulogne. La modernité des locaux, d’une superficie de plus de 1000 m², et de l’équipement permet une gestion plus efficace des collections et une meilleure conservation de ces objets souvent fragilisés.

Aujourd’hui l’inventaire informatisé des collections archéologiques dénombre plus de 80 000 fiches correspondant à autant de lot d’objets. Chaque lot comporte une adresse de stockage qui précise sa situation à l’intérieur des réserves. Les photographies et les dessins des objets les plus caractéristiques (céramique, décor céramique, industrie osseuse, outillage, parure…) sont intégrés à la base informatique. Chaque objet renvoie enfin à son contexte de découverte et à des références bibliographiques.

Cette centralisation facilite l’accès au mobilier archéologique pour les études scientifiques comme pour les besoins suscités par le musée en matière de médiation et de diffusion des connaissances. Dans cette perspective, une politique de conservation préventive / restauration a été mise en place en parallèle. Une documentation, deux laboratoires et une salle de transit ont également été prévus pour traiter les collections et recevoir chercheurs et restaurateurs. 

Les vestiges archéologiques sont les témoins matériels fragiles de notre histoire… Respectons les.