Le laboratoire d'insémination

laboratoire d'insémination au haras de la Vendée

Du 15 mars au 15 juillet, les étalons sont prélevés 3 fois par semaine, 1 jument dite "bout en train" est placée derrière la barre pour exciter l'étalon. 

Quand ce dernier est prêt, on le fait monter sur le mannequin pour récolter sa semence à l'aide d'un vagin artificiel. La récolte contient de 20 à 150 ml de semence selon l'étalon. 

La récolte ainsi faite, le cheval est reconduit dans son box et la semence aussitôt diluée dans le laboratoire.

L’inséminateur va diluer la semence avec du lait demi-écrémé (parce que c'est dans ce liquide que les spermatozoïdes se conservent le mieux) et y ajouter des antibiotiques afin d'éviter la prolifération microbienne. Cette préparation sera ensuite être divisée en doses. 

Il existe 3 catégories d'insémination 

  • l'insémination en semence congelée : la récolte est congelée à -180°C et transportée dans des cuves d'azote liquide au travers de toute la France selon la demande des éleveurs. La récolte pourra ainsi être utilisée dans les mois voir les années qui suivent le prélèvement.
  • l'insémination en semence réfrigérée à + 4°C sera conservée au frigo et devra être utilisée dans les 12 heures maximum suivant le prélèvement. Cette méthode est utilisée pour les juments situées dans les différentes stations de la région des Pays de la Loire.
  • l'insémination en semence fraîche, devra être utilisée dans les 30 minutes qui suivent le prélèvement. Cette méthode est donc utilisée pour les juments présentes sur le site. En effet, pour être inséminées quelle que soit la méthode, l'éleveur emmène sa jument en chaleur au haras et va l'y laisser 15 jours. Au cours de cette période, la jument sera inséminée 2 à 3 fois. Un vétérinaire intervient tous les jours pour effectuer le suivi sanitaire des juments comme des étalons. A la fin des 15 jours, la jument va être échographiée par le vétérinaire. Si elle est déclarée "pleine" ce qui signifie enceinte, l’éleveur la ramènera chez lui jusqu'au poulinage.
    Aucune gestation ni poulinage ne se fait au sein du haras.

L'insémination artificielle à débutée dans les années 1980. Ces techniques offrent différents avantages 

  • une seule récolte d'étalon, selon la fertilité de ce dernier, va pouvoir servir à la saillie de 15 à 65 juments et en tout lieu géographique.
  • un étalon peut donc se reproduire tout en continuant sa carrière sportive.

Le prix de la saillie varie considérablement d'un étalon à l'autre prenant en compte sa race, ses origines, son modèle et ses performances. Le prix peut varier de 600 € à 1000 € en moyenne mais peut monter jusqu'à 6000€ pour les meilleurs étalons.