XVIe siècle

Le boulevard, la tour du Vidame et la digue.

Toujours dans la volonté de résister à d'éventuelles attaques d'artillerie, on poursuit une vaste campagne de fortification. C'est ainsi qu'est construit un boulevard qui complète et défend l'accès principal au château. Sur le front Nord, est érigée la puissante tour du Vidame. En contrebas et pour compléter le système de défense, une digue barre désormais le lit de la Crûme créant en amont une retenue d'eau de plus de trois hectares. 

Tour du vidame Tiffauges

Le boulevard

Cet ouvrage permet d'isoler complètement le château de la ville de Tiffauges faisant du boulevard un véritable sas d'entrée. C'est au XIXe siècle que l'on décide de construite l'actuelle route départementale passant devant le château et à cette fin, on détruit une grande partie du boulevard. 

La tour du Vidame

Cette énorme tour d'artillerie constitue avec la tour Ronde un ensemble d'architecture remarquable. Ces deux tours sont liées par une passage voûté avec canonnières à leurs bases et par un chemin de ronde à leurs sommets. 

La tour du Vidame s'élève sur quatre niveaux. Au sommet se trouve une plateforme permettant de desservir un chemin de ronde sur mâchicoulis exceptionnel, cette originalité a permis de créer un phénomène acoustique très particulier car il en existe seulement deux de même conception en France. Les niveaux intermédiaires constituent des espaces résidentiels, le premier niveau est réservé au magasin et dispose d'une poterne donnant accès à la digue. 

La digue

Cet impressionnant édifice s'étend sur une longueur de quarante mètres pour une dizaine de mètres de hauteur. On retrouvait au sommet un passage à ciel ouvert protégé par deux murs conduisant à une galerie couverte établie sur toute la longueur de la digue. Aujourd'hui la digue est partiellement détruite, c'est encore la construction de la route qui en est à l'origine.