Les celliers

Le stockage des denrées alimentaires de l'abbaye

Situés à l'aile ouest du cloître, en sous-sol, les celliers constituaient les principaux lieux de stockage des aliments monastiques. au cellier, un mot d'ordre : la température devait toujours rester entre 13 et 15°C et seul le chanoine céllerier en avait la clé. 

Les celliers ont disparu lors des Guerres de Religion. L’actuel cellier, situé à l’emplacement de l’ancienne porterie de l’hôtellerie date du XVIIe siècle. Les ouvertures dans les murs de la galerie ouest du cloître, qui ressemblent à des meurtrières, constituent les aérations de ces anciens celliers transformés.