La salle capitulaire

Dans un monastère, la salle capitulaire est la pièce la plus importante de l'abbaye, après l'église. Mais pourquoi ?
Salle capitulaire

On l'appelle aussi la "salle du chapitre". Présente dans tous les monastères et abbayes, la salle capitulaire est un espace de décision. A l'abbaye de Nieul-sur-l'Autise, les chanoines s'asseyaient sur les bancs de pierre qui parcourent la la salle, entourant l'abbé situé face à l'entrée. Chaque matin, un chapitre de la règle de Saint Augustin y était lu. 

La salle capitulaire est le seul endroit de l'abbaye où les moines étaient autorisés à "parler". On y traitait du temporel autant que du spirituel de l'abbaye, comme par exemple l'admission d'un nouveau frère au sein de la communauté, l'élection d'un nouvel abbé ou encore la répartition des tâches quotidiennes.

Deux fois par semaines se déroulait une confession collective avec pénitence de l'abbé. On disait alors que les moines étaient chapitrés. 

La salle capitulaire de Nieul-sur-l'Autise était auparavant voûtée, mais fut endommagée pendant les Guerres de Religion. Elle fut rehaussée en 1646 à la demande de l'abbé Brisson, et transformée en berceau. Les murs présentent encore aujourd'hui les traces de la voûte d'origine, ainsi que des vestiges des anciennes peintures murales qui ornaient l'ensemble de la salle.