La vie monastique

Entrez dans l'univers des moines et convers de l'abbaye de Maillezais.

Le monachisme chrétien

Dès le Haut Moyen-âge, le monachisme chrétien se développe en France et en Europe. Les campagnes vendéennes foisonnent alors de prieurés, monastères et abbayes en tous genres.

Ce choix de vie, illustré par une volonté de se retirer du monde pour se consacrer à Dieu, prend des aspects différents selon la Règle suivie. La plus ancienne d'entre elles est la Règle de Saint-Augustin, mais la plus répandue est celle de Saint-Benoît, à laquelle étaient fidèles les moines de Maillezais.

La vie monastique à l'abbaye de Maillezais

La Règle rythme la vie quotidienne du monastère

La vie des moines bénédictins de Maillezais est comparable à une grande famille.

La journée de chacun est rythmée par un certain nombre de prières. En dehors de ces offices, que les moines pratiquent en commun, l'essentiel des activités s'organise autour du travail manuel.

Mais les religieux consacrent aussi beaucoup de temps à la lecture, considérée comme une "nourriture spirituelle", ainsi qu'à la copie. Grâce à leurs nombreux écrits, ils ont participé et participent encore à la diffusion du savoir.

La hiérarchie monastique

La vie au monastère obéit à une hiérarchie stricte :

  • L'abbé (ou le prieur), à la tête de la famille monastique, en est l'unique responsable. 
  • Les moines de chœur, religieux lettrés ayant prononcé leurs vœux, vivent uniquement au sein du monastère dans lequel ils ont pour la plupart été élevés.
  • Les novices sont en formation pour devenir moines.
  • Les convers, anciens novices qui ne sont pas devenus moines, sont logés dans des bâtiments annexes à ceux des moines, et s’acquittent surtout des tâches domestiques ou agricoles.
  • Les hôtes, pèlerins ou simples voyageurs, sont accueillis par les convers et participent à la vie de l'abbaye sans y être engagés religieusement.

Une organisation architecturale qui répond à la Règle et à la hiérarchie imposées

Chaque monastère est construit de manière à favoriser prière et vie en communauté. Le bâtiment le plus important est bien sûr l'abbatiale.

Le cloître, espace central privilégié pour la lecture et la réflexion, donne accès à un ensemble de salles (réfectoire, salle capitulaire, dortoir, scriptorium) destinées à la vie commune et aux activités des moines de chœur.

L'abbaye de Maillezais, merveilleux témoin de l'architecture monastique en Vendée, vous ouvre ses portes pour vous faire découvrir la vie de ces hommes de foi.